Jacques Prévert
Collège
Marseille
 

Découverte et initiation au théâtre et au spectacle de marionnettes

mercredi 20 juin 2018, par Administrateur

Découverte du théâtre en tant que spectateur puis initiation à la confection de marionnettes, à la scénographie et au jeu scénique.

6 heures en tant que spectateurs (3 pièces)
10 heures d’interventions artistiques (4ème) 2h / semaine
18 heures d’interventions artistiques (6ème) 2h / semaine

Les élèves assistent à des représentations théâtrales sur différents thèmes durant le premier semestre :

- Le voyage immobile de Pénélope
- Kant : projections numériques
- Arthur et Ibrahim
- Spectacle mécanique

Puis au second semestre, interventions du théâtre Massalia, et de la compagnie Anima, notamment le réalisateur Yiorgos Karakantzas.

Atelier de construction de décors et scénographie (4èmes) —> Travail de la scénographie : un décor de ville imaginaire (en partant de leur quotidien)

En parallèle, travail des 6°5° avec l’artiste marionnettiste Claire Latarget

L’idée de départ était la création d’un spectacle de marionnettes, sur le thème de la ville (thème choisi par les 4° avec l’artiste qui les a accompagnés pour les décors).
Au départ Claire (l’intervenante pour la création du spectacle) a proposé une réflexion sur la ville, par le biais de jeux de rôles (le maire et ses citoyens, débats...). Elle a amené les élèves à dire ce qui leur plaisait dans leur ville, ce qu’ils aimeraient y voir, y améliorer ou ne plus voir.
Ensuite elle leur a apporté une grande marionnette de loup qu’ils devaient manipuler à plusieurs, pour leur apprendre la coopération et l’importance de chaque mouvement. Puis est venue la phase de création des marionnettes, comme on avait peu de temps on a opté pour des marionnettes en deux dimensions, en carton, sur lesquelles on pouvait coller éventuellement des photos, ou faire de simples silhouettes.
Quand est venu le moment de la manipulation, ils ont vu à quel point il était difficile de manipuler même une simple silhouette pour faire un mouvement qui semble natures, pour ne pas dépasser du cadre, etc. Devant la difficulté et le manque de temps on a changé de projet et nous sommes partis sur l’idée de la création d’un court métrage plutôt qu’un spectacle, ce qui permettait de toucher un plus large public et de partager la vidéo entre nous.
Les élèves ont aussi enregistré des dialogues avec l’aide de Fanette. Ils ont participé au choix des musiques, des bruitages, et de l’ordre des scènes. Ils ont réfléchi à la mise en scène et apporté leurs idées, tout est parti de leurs propositions. Claire voulait les faire participer au montage vidéo mais on n’a pas eu le temps.

Finalement cela a donné deux films :
Un premier (Ville de cauchemar) dans lequel on voit des exemples de ce qui leur déplait en ville : les bruits, la saleté, les équipements en panne ou en travaux, les dégradations...
Un second (Ville de rêve) dans lequel ils imaginent une ville idyllique dans laquelle tout se passerait bien, ils auraient une piscine dans leur salon, des oiseaux et des animaux sauvages dans les rues, des restaurants dans les ascenseurs etc. Le deuxième film est plus onirique et métaphorique que le deuxième.

 
Collège Jacques Prévert – 87, avenue de Frais Vallon - 13013 Marseille – Responsable de publication : Mme La chef d'établissement
Dernière mise à jour : mardi 13 novembre 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille